Biographie (Français)

María Félix est née à Albelda (Huesca), le 25 août 1907 et elle fut baptisée le 12 septembre.

Quand elle avait quatorze ans elle sentit l’appel de Jésus à s’offrir comme don total de soi et de même elle se sentit irrésistiblement attirée vers une spiritualité ignacienne.
La raison de son existence se transforma en la plus grande gloire de Dieu, suivre le Christ et être unie à Lui. Pendant ce temps elle obtint son diplôme en Sciences Chimiques à l’Université de Saragosse, pour être un instrument plus apte au service de Dieu.

À travers un surprenant et non prétendu parallélisme avec l’itinéraire spirituel de Saint Ignace de Loyola, le Seigneur la conduit à la cristallisation de ses projets dans la Compagnie du Sauveur, qui fut érigée en Congrégation Religieuse de droit diocésain le 2 février 1952 et de droit pontifical le 25 mai 1986, solennité de la Très Sainte Trinité.

Dans l’Église Dieu lui assigna l’éducation chrétienne de la jeunesse, surtout des jeunes universitaires, en n’importe quel endroit du monde. C’est ainsi que les Collèges « Mater Salvatoris » ont surgi. Ils ont la mission de propager le charisme que Dieu donna à la Mère : l’adhésion au Saint Père, un tendre amour à la Très Sainte Vierge Marie et d’être d’une façon permanente dans la société ferment évangélique pour la conduire à Jésus.

Elle mourut saintement à Madrid, le 12 janvier 2001, et son corps repose dans le cimetière de la Maison de Spiritualité de la Compagnie à Mota del Marqués (Valladolid, Espagne).